Prothèse capillaire : quel remboursement ?

En 2019, des changements en matière de prise en charge des prothèses capillaires pour les personnes souffrant d’une perte de cheveux suite à un traitement chimiothérapique sont intervenus. Quelles sont les solutions capillaires concernées, et quelle est la procédure à suivre pour obtenir un remboursement ?

Les compléments capillaires concernés par les nouvelles conditions de remboursement

Depuis avril 2019, une prothèse capillaire et les accessoires sont remboursés une seule fois par an. Les solutions capillaires concernées par ces nouvelles mesures sont au nombre de trois. La première est la prothèse capillaire totale, qui est désormais classée en deux catégories : classe 1 et classe 2. La seconde est la prothèse capillaire partielle (volumateur, frange), et la troisième regroupe les accessoires de type textile (bonnet, turbans, foulards, couronnes de cheveux…). Cependant, seule une parmi les trois peut être éligible au remboursement par la Sécurité sociale. Il importe donc de bien réfléchir avant de faire son achat.

S’il s’agit d’une prothèse capillaire totale de classe 1 livré avec un accessoire textile n’excédant pas un prix de vente de 350 euros, le remboursement est plafonné à 350 euros. Une telle prothèse est donc remboursée à 100%. Pour les prothèses totales de classe 2 avec un accessoire textile fourni et ne dépassant pas le montant global de 700 euros, le remboursement maximal est de 250 euros. En ce qui concerne les prothèses partielles avec accessoire textile, le remboursement est limité à 125 euros pour un montant global maximal de 125 euros. Quant aux accessoires livrés seuls, le remboursement est plafonné à 20 euros, pour un montant global ne dépassant pas 40 euros. Il est à noter que patients atteints d’un cancer peuvent parfois recevoir des aides financières supplémentaires de la Ligue contre le cancer.

Comment obtenir un remboursement ?

Pour pouvoir prétendre à un remboursement de la Sécurité sociale, le ou la patient(e) doit avoir perdu ses cheveux dans le cadre d’une chimiothérapie ou d’une alopécie androgénique féminine sévère. Il doit détenir une ordonnance délivrée par un médecin généraliste, un dermatologue, un oncologue ou un infirmier. L’achat peut se faire dans un magasin ou sur internet s’il s’agit d’un renouvellement, mais si c’est un premier achat, il doit impérativement se faire dans une boutique physique. Il est à préciser que le renouvellement d’une ordonnance est possible une fois par an.

Une fois la commande de prothèse capillaire ou d’accessoire validée par le vendeur et le colis reçu, le patient devra envoyer à ce dernier une copie de son ordonnance par courrier électronique ou par courrier postal. À la réception de l’ordonnance, le vendeur renverra au patient sa feuille de soins qui sera à transmettre à la Sécurité sociale avec la facture d’achat de la prothèse capillaire. Si le patient opte pour la prothèse de classe 1, il ne lui restera aucun reste à charge à financer, mais s’il choisit une prothèse de classe 2, un complément pourra être pris en charge par sa mutuelle ou son assurance. C’est la Sécurité sociale qui s’occupe de transmettre le dossier à la mutuelle du patient. Il est à noter que l’ordonnance doit avoir une date antérieure à celle de la commande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s